La Révolution Française vue par les timbres

La Terreur 1793-1794

Période troublée où la guillotine fonctionnait sans discontinuer et où le moindre comportement jugé non révolutionnaire suffisait à mener à l'échaffaud.


Le Roi destitué est jugé par la Convention sous le nom de Louis Capet.

Les Montagnards demandent la mort du Roi pour rendre impossible le retour de la monarchie.

La Convention condamne Louis XVI et vote sa mort à une faible majorité.

1995.jpg

Bloc feuillet Madagascar 1989 : Le procès du Roi

Louis Capet est guillotiné le 21 Janvier 1793 sur la Place de la Révolution (place de la Concorde depuis le 26 octobre 1795). La monarchie est décapitée.


La contre-révolution s'oppose à la Montagne et à la Terreur, particulièrement en Vendée. Le mouvement est dirigé par Cottereau dit Le Chouan en référence au cri de la chouette qui lui sert de signe de ralliement.

1205.jpg  Jean Cottereau

Charlotte Corday assassine Marat le 13 Juillet 1793, elle est arrêtée, jugée et guillotinée le 17 Juillet 1793.

2109.jpg

Vietnam 1989 non-dentelé

1996.jpg

Bloc Feuillet Madagascar 1989

Le Tribunal Révolutionnaire

Le Comité du Salut Public crée le Tribunal Révolutionaire chargé de prendre des mesures pour sauver la République.

Des hommes exceptionnels composent le Comité du Salut public de l'AN II : Robespierre, Saint-Just, Couthon, Carnot

ComitÈ de Salut Public

Timbre or Guinée 1989

ComitÈ du Salut Public

Bloc feuillet 1989 Madagascar

Les victimes de la Terreur

Entre avril 1793 et juin 1794, 1 200 personnes sont guillotinées

La guillotine

Marie-Antoinette est guillotinée le 16 Octobre 1793

ProcËs de Marie-Antoinette

Bloc feuillet 1989 Madagascar - Le procès de la reine
Timbre or, les adieux de Louis XVI à sa famille au Temple

Même des révolutionnaires de la première heure sont victimes de cette période de folie

Bailly

1961.jpg

Danton

2072.jpg

Madame Roland le 8 Novembre 1793, elle prononce la phrase restée célèbre : « O Liberté que de crimes on commet en ton nom »

Mme Roland

France 1989

Des scientifiques aussi, comme Lavoisier, sont exécutés

Lavoisier et sa femme

Dans l'Ouest, les atrocités sont commises de part et d'autre, les chouans sont massacrés.

1976.jpg  1977.jpg

Timbres issus d'un carnet


1793, c'est aussi l'apogée d'une campagne antireligieuse qui dénonce les prêtres comme ennemis de la révolution et rejette la religion comme superstition.

Tout croyant devient suspect, les curés sont jetés en prison, les églises fermées ou consacrées au culte de la Raison. Marat et d'autres martyrs de la Liberté sont l'objet de la dévotion populaire.

Les Cultes associés à la Justice sont en vigueur comme témoigne cette

Ministère de la Justice et des Cultes

Marque Postale de 1845 du Ministère de la Jusice et des Cultes.
Au dos Garde des Sceaux de france Charte 1830


Mais dans sa grande majorité le peuple reste profondement religieux, surtout dans les provinces. Pour continuer à prier, principalement à noël pour ce qui étaient les fêtes de la Nativité, les crèches privées se multiplient avec l'introduction depuis la Provence des santons.

Les santons de provence

Le calendrier républicain

Le calendrier républicain remplace le calendrier grégorien et entre en application le 24 Novembre 1793.

Les mois portent des noms évoquant les saisons.

Les saints du calendrier religieux sont supprimés et remplacés par des prénoms antiques : Gracchus, Brutus, des noms d'actualité : Marat, Lepeletier ou des noms communs comme Montagne, Groseille...

Il n'y a plus de dimanche, on se repose tous les 10 jours : le decadi.

AN 1 : du 22 septembre 1792 au 21 septembre 1792.
AN 2 : du 22 septembre 1793 au 21 septembre 1794

Il sera appliqué jusqu'en 1806

On doit les noms des mois au poéte Fabre d'Eglantine

  • vendémiaire - le mois des vendanges,
  • brumaire - le mois des brumes,
  • frimaire - le mois des frimas pour l’automne
  • nivôse - le mois des premières neiges,
  • pluviôse - le mois des pluies,
  • ventôse - le mois du vent pour l’hiver
  • germinal - le mois des germinaisons,
  • floréal - le mois des floraisons,
  • prairial - le mois de l'herbe haute pour le printemps
  • messidor - le mois des moissons,
  • thermidor - le mois des grosses chaleurs,
  • fructidor - le mois des fruits pour l’été
FÍte de l'UnitÈ

Changement des noms des villes

Il n'y a pas que le calendrier qui se trouve bouleversé. Beaucoup de villes sont débaptisées surtout quand leur nom fait référence à la royauté ou la religion.

Fontenay le comte devient Fontenay le Peuple

Nom rÈvolutionnaire Fontenay le Peuple

Marque postale du 15 Pluviose AN 2 ( 3 janvier 1794)- départ - Fontenay-le-Peuple

Saint-Malo devient Port-Malo entre octobre 1793 et 1796 par décision locale.

Pli Port-Malo

Marque postale du 29 Frimaire AN3 (19 Novembre 1794)- départ : 34 Port-Malo
Port payé de 6 sous par le destinataire.

Tonneins devient Tonneins La Montagne.

Nom rÈvolutionnaire Tonneins la Montagne

Marque postale du 15 Pluviose AN 2 ( 3 janv1er 1794)
Cachet à sec PONS - Port Payé de 8 sous

© Guy Doyen - Mars 2000

Page mise à jour le 16/05/08